Shop Mobile More Submit  Join Login
About Literature / Hobbyist Headmoon28/Male/France Groups :iconarthropodia: Arthropodia
Rise of Insects
Recent Activity
Deviant for 6 Years
Needs Core Membership
Statistics 542 Deviations 7,987 Comments 19,244 Pageviews
×

Newest Deviations

Random Favourites

deviantID

Headmoon

Artist | Hobbyist | Literature
France
Quoi de mieux pour quelqu'un qui a souvent la tête dans les nuages que d'avoir "Headmoon" comme surnom ?

Ecrivain et dessinateur à mes heures perdues, je trace mon petit chemin dans cet univers qu'est Deviant Art...
Si vous voulez en parcourir un bout avec moi, vous êtes les bienvenus !

A bientôt !
H.

--------------------------------------------------


Stamp Arthropodia by Fruit-Sauvage
Interests
Bonne et heureuse année 2016 !

J'espère que vous avez tous passé de bonnes vacances et fêtes, et que vous êtes prêts pour repartir... à l'aventure ! (C'est plus classe que de dire boulot/cours, pas vrai ? :p)
Alors, oui, je sais que 2015 n'a pas été forcément une super année - surtout qu'on attend toujours ce f*cking hoverboard ! - mais on a quand même eu de bonnes choses : Inside Out, Jurassic World et Star Wars 7 ! ;)
On a également eu la très bonne surprise de la saison 9 de Doctor Who ainsi que l'excellente saison 5 et le troisième film de My Little Pony ! :)
Pour ma part, j'ai également (re)découvert un réalisateur de génie (à ranger au panthéon des autres Dieux comme Disney et Spielberg !) : Don Bluth, auteur notamment d'Anastasia, de Fievel, du Petit Dinosaure et de la Vallée des Merveilles, mais surtout de Brisby et le Secret de Nimh, un pur chef-d’œuvre !

Et surtout... Un boulot, mine de rien ! Et oui, je suis chargé d'accueil depuis bientôt un an (le 29 janvier, pour être exacte, date à laquelle j'ai commencé ma formation !). J'en suis pour le moment globalement satisfait, avec des collègues sympas, des conditions de travail idéales (de 13h à 19h, weekends libres et à une dizaine de minutes à pied de chez moi !), du coup, je compte le garder pour encore un bon moment.

Concernant 2016 à présent, pour revenir à des choses plus "deviantartesques", je poursuis toujours mes aventures en tant que capitaine (j'ai d'ailleurs acquis récemment un nouveau micro : un "Auna", pour les connaisseurs ! ^^), mais je pense peu à peu me remettre à l'écriture pour me changer les idées.
J'ai notamment eu l'idée d'un nouveau projet baptisé provisoirement "Diane", racontant l'histoire d'une déesse tyrannique privée de ses pouvoirs et exilée de force dans un lieu reculé et oublié de tous...
En espérant mener ce projet à son terme, j'espère qu'il me permettra de me relancer sur les rails de l'écriture, chose qui me manque, ces derniers temps.

Sur ce, je vous souhaite encore une très bonne et heureuse année 2016 !

A bientôt !
H.
  • Listening to: Rescue Rangers
  • Watching: Korra

Activity


Lorsque les Humains arrivèrent des cieux, ils venaient de perdre leur monde d’origine qui avait explosé avec leur soleil. Dans un premier temps, nous, les Aelitts, les accueillirent à bras ouverts, mais c’était sans compter leur nature perfide. Grâce à leurs pouvoirs « technologiques », ils nous emprisonnèrent dans des « Lampes » pour pouvoir se servir de notre magie contre notre volonté !
Aujourd’hui, ils ont oublié d’où ils venaient, mais continuent de se servir de nous comme des esclaves. Des « Génies », comme ils nous appellent à présent. Mais nous n’avons pas oublié. Et un jour, nous retrouverons notre liberté et auront notre vengeance…  


En 739 après la Création, Atemm est un monde divisé en trois nations, reparties sur deux continents et une série de petites îles servant de passages entre ces terres.

Géopolitique

Ordestein est un empire féodal qui autrefois régnait sur l’ensemble de la planète. Mais aujourd’hui, ils ne peuvent qu’espérer pouvoir reconquérir ce qu’ils estiment leur appartenir de droit. Les jeunes de l’empire rêvent plutôt de chasses aux dragons que de guerres avec leurs voisins.

Edmonel est le premier royaume s’étant libérer de l’emprise d’Ordestein, il y a un peu plus de 700 ans. Nation fortement industrielle, ses habitants n’aspirent qu’à une chose : voyager dans les étoiles, d’où, d’après l’ancienne légende, ils seraient originaires.

Enfin, les Cinq sont un ensemble de provinces et de cités-états – dont le nombre varie au fil des siècles – qui se sont libérés beaucoup plus tard qu’Edmonel, qui ne les a guère aidé dans leur lutte. C’est pourquoi aujourd’hui, ils n’ont pas pour habitude de faire confiance aux continentaux.

Créatures

Les Génies – ou Aelitts comme ils s’appellent entre eux – sont de plus en plus rares, de nos jours, car plus ils sont forcés d’utiliser leurs pouvoirs, plus ils faiblissent au point de finir par en mourir, malgré leur immortalité naturelle. Mais leurs pouvoirs restent dévastateurs, et – si l’humain possesseur de la lampe détient son nom – un seul génie peut alors être plus puissant qu’une armée à part entière. Ils ne peuvent pas tuer directement d’êtres humains, mais suivant l’ordre donné, les conséquences de ce souhait peut provoquer la mort.

Les Dragons sont d’anciennes machines conçues à l’origine par les humains pour protéger leur vaisseau de colonisation. Mais lorsque celui-ci fut détruit des siècles auparavant, leur intelligence artificielle modifia leur programme : à présent, ils se contentent de protéger les quelques pièces de métal provenant des restes du vaisseau, contre tout individu désirant s’emparer de leur trésor.


Personnages

Exterre est une jeune Aelitt, transformée en Génie alors qu’elle n’avait que seize ans. Elle a depuis conservé son corps et ses comportements d’adolescente, mais son âme a aujourd’hui plus de sept cents ans. Sa lampe est une petite lampe à huile, noire, tenant dans une main humaine adulte. Elle a les cheveux oranges et des yeux bleus.

Sadine Els est l’une des princesses du royaume Edmonel. Promise au jeune duc Letz Inseln, qu’elle ne connait pas, elle veut tout faire pour échapper à ce mariage sinistre. Agée de dix-sept ans, Sadine est un véritable garçon manqué, mais sait se comporter en princesse lorsque la situation l’exige. Elle a les cheveux blancs à cause d’une maladie rare et est aveugle de naissance.

Idelle Yrsten est la garde du corps principale de la princesse Sadine. Fille d’une longue lignée de gardes du corps royaux, Idelle a aujourd’hui vingt ans et prend son rôle de protectrice très au sérieux, et suivra sa princesse quoiqu’il arrive. Elle a les cheveux roux et les yeux verts. Elle porte généralement une armure lourde d’homme, pour montrer qu’elle peut aussi bien se battre qu’eux.

Horun Pilate est un ancien voleur qui a sauvé la vie du roi d’Edmonel, ce qui lui valut une place en tant que chef des gardes royaux. Il s’est pris d’affection pour Sadine, et à ce titre, n’hésite pas à être sévère avec Idelle, afin que celle-ci puisse protéger la jeune princesse si nécessaire. Très élégant, Horun a pris l’habitude de porter des costumes de nobles, mais ne s’est jamais senti à l’aise dedans. Mesurant près de deux mètres, Horun n’est guère musclé, préférant l’agilité à la force brute. Il porte un petit bouc bien taillé, mais est chauve. Il a les yeux marrons.

Letz Inseln est le fils du duc Owen Inseln. Sa famille est la plus pauvre des sept duchés impériaux, mais leur immense fierté leur a toujours permis de se maintenir en place. Préférant la danse et le commerce à l’art de la guerre, il n’aime pas l’idée du mariage arrangé par son père, mais fera tout pour en tirer profit pour sa famille. Mesurant à peu près un mètre 70, il n’est pas très musclé pour son âge – 22 ans. Il a les cheveux bruns longs et son œil gauche est vert tandis que son œil droit est bleu.
Atemm - Esquisse
Cela fait depuis longtemps que je l'ai réalisé, mais j'ai un problème d'écriture : j'aime bien concevoir des mondes, créer des mythologies et des personnages, mais une fois que l'histoire est "achevée" dans ma tête, j'ai dû mal à la poser par écrit...

Du coup je me pose des questions :
- est-ce parce que je n'ai en définitive pas de "talents" d'écriture ?
- est-ce parce que je n'ai pas encore réussi à trouver "le" monde cohérent qui me donnera envie de continuer ?
- pourquoi d'autres y arrivent et pas moi ? ...

N'ayant pas encore de réponses à ces questions, je continue malgré tout, car, au fond, j'aime bien créer ces mondes. Et je ne veux pas qu'ils "tombent dans l'oubli". Alors je les poste sur internet, même si je ne sais pas si je les continuerais ou non. On verra si l'inspiration est là.

Quoiqu'il en soit, passez un bon weekend ! ;)
Loading...
Le petit groupe devait faire vite. Echapper aux chevaliers de l’ordre de Swor était leur priorité absolu. Affublés de longues capes noires encapuchonnées qui cachaient leurs vêtements, les six individus courraient à travers les ruelles de la cité, sous une pluie torrentielle.
L’un d’entre eux, un homme-ours qui avait perdu l’habitude de courir autant peinait à suivre ses camarades. Mais heureusement que Scäan, un homme-serpent, était là pour l’aider à garder le rythme ! Ils n’étaient plus très loin de leur destination finale… Encore quelques mètres, et ils pourraient tous souffler…
- Allez Béral, utilise toute ta graisse ou tout ce qu’on aura fait jusque-là n’aura servi à rien !
C’était Eytez, le chef de la bande, qui venait de l’encourager à sa manière. L’homme-tigre n’avait jamais vraiment apprécié son compagnon d’arme, mais il devait reconnaitre que ses relations leur avait été d’une grande utilité pour réunir des informations… Si seulement il pouvait courir plus vite, il n’aurait soudain pas eu l’envie de lui trancher la gorge ! Quel bien fou cela lui procurerait… Mais ils ne seraient plus assez nombreux alors pour le rituel…

Sauvés !
Les chevaliers en armures lourdes et aux lances fatales tournèrent dans la mauvaise direction. Et tout le petit groupe put alors enfin souffler… Eytez déplaça un des tonneaux se trouvant à ses côtés pour dévoiler une petite trappe en bois, disposant d’une poignée ronde en métal qu’il tira.
Un à un, les six membres de la confrérie entrèrent dans le souterrain par un escalier mal entretenu. Fermant la marche derrière Béral, Eytez lui donna une claque sur la tête pour lui faire comprendre son mécontentement. L’homme-ours se retourna pour dévisager haineusement l’homme-tigre du regard… avant de reprendre la marche. Tout en maugréant quelques insultes dans sa langue d’origine à son encontre.
Souriant devant la lâcheté de Béral, Eytez referma la trappe avant de jeter un dernier coup d’œil à l’extérieur… Personne ne les avaient suivis !

Après une bonne demi-heure de marche, le groupe encapuchonné arriva dans une grande salle en cercle, éclairée par quatre torches  Un trio d’individus portant des vêtements similaires les attendait. Un était assis en tailleur, un autre se tenait debout, le dos reposé sur un mur, tandis que le dernier faisait les quatre cents pas, anxieux.
A la vue des arrivants, ce dernier sursauta, avant d’être rassuré par la main levée d’Eytez. Abaissant sa capuche pour dévoiler un visage de loup, il avança vers le tigre pour lui serrer frénétiquement la main, avant de le harceler de mille et une question :
- Vous n’avez pas été suivis ? Vous avez pris toutes les précautions qu’il fallait ? Vous êtes sûrs que personne ne se cache derrière vous ? Il parait que les chevaliers de Swor emploient à présent des anashessians pour détecter si les hommes mentent ou pas et –
- Ne t’en fais pas, mon ami – rassura le tigre en lui posant sa grosse main sur son épaule – tout va bien. Nous n’avons pas été suivis par des chevaliers, et les seuls anashessians de ce genre que je connaisse préfèrent plutôt se terrer dans leurs rivières, trèèèès loiiiiin d’ici !...
- Hey ! fit alors Scäan à l’évocation de son peuple et du cliché qu’il entendit, avant d’être calmé d’un signe de tête de son ami.
Un peu rassuré, le loup souffla un bon coup, avant de tourner sa tête vers Béral.
- Mais alors… Pourquoi est-il essoufflé celui-là ?...
Eytez jeta également un rapide coup d’œil sur son compagnon, lui jetant un regard sombre, avant de reprendre son grand sourire à l’égard du loup.
- Tu connais les ours, Feinskyr, un rien les fatigue !
- Hein ?!... Ah, oui, c’est vrai ! J’ai entendu ça, moi aussi… Ce n’est pas contre vous, hein – dit-il en tournant la tête vers Béral – mais j’ai aussi entendu dire –
- Bref ! Puisque nous sommes tous là, si nous commencions ?
- Hein ?! Ah, oui, bonne idée, Eytez, bonne idée… Et puis comme ça on pourra avoir ce qu’on veut plus vite et…
Laissant le loup dans ses propres messes basses, l’homme-tigre croisa du regard ses deux autres frères qui hochèrent la tête et s’avancèrent vers eux, lâchant un soupir de soulagement. Eytez ne les connaissait pas très bien, mais le fait de les voir ainsi supporter tant bien que mal leur « ami » commun lui donna un élan de sympathie à leur égard.
- Le cercle est prêt ? leur demanda-t-il alors.
- Pas encore, nous préférions vous attendre afin qu’il soit le plus frais possible – répondit le seul humain du groupe.
- Et puis surtout, il faut le reconnaître, nous n’étions pas sûr de pouvoir réussir et –
- Alors il ne faut pas perdre plus de temps ! – répliqua Eytez en ignorant copieusement le loup – Béral, sors-nous l’offrande ! Et vite !
L’homme-ours, énervé, s’exécuta sans rien dire et ouvrit une petite sacoche qui se trouvait sous son long manteau. Tous regardèrent alors la petite statuette représentant une magnifique jeune femme aux longs cheveux et aux formes parfaites. Portant une robe fine, la jeune femme tendait légèrement ses bras de façon symétrique, comme si elle n’avait pas encore finit son mouvement.
Comme un seul homme, les huit autres levèrent les deux bras jusqu’à leurs épaules, mains ouvertes, avant de les rabaisser.
- A présent, pose-là au centre de la pièce, et vous – fit le tigre en désignant le trio – dessinez-nous le cercle ! Il est temps !
L’humain s’exécuta et dessina alors au sol à l’aide d’une craie bleue un œuf assez grand pour que tous puissent se placer autour. Etonné par la couleur, Eytez en demanda la raison.
- C’était plus facile à se procurer que les blanches ! Et puis, cela évite les soupçons…
Hochant la tête, le tigre fit signe à ses camarades de se positionner selon le rituel ancestral : deux personnes aux extrémités, et les quatre autres se faisant face. Béral se plaça en dernier, après avoir posé la statuette.
- Vous êtes sûrs qu’il ne nous manque rien ? J’ai entendu dire que les dieux pouvaient se montrer très colériques si jamais –
- Ne blasphémez pas, frère Feinskyr ! beugla le tigre, ce qui fit sursauter ce dernier et ses camarades les plus proches par la même occasion – Les textes sacrés sont formels : une offrande, un cercle en forme d’œuf et neuf personnes suffisent pour que notre divinité puisse entre notre appel… Après, c’est sûr, si vous vous mettez à l’insulter, ce n’est pas comme ça qu’elle va venir…
- Ah, oui, vous avez raison… Mais je –
Fatigué par les jérémiades du loup, le tigre lui fit chut d’un doigt. Ce dernier tenta de s’excuser, mais Eytez lui refit chut, de façon plus insistante, cette fois-ci, ce qui le fit taire définitivement, au grand soulagement de tout le monde !...
Les neuf adeptes fermèrent alors les yeux et baissèrent la tête, tandis que l’homme-tigre put alors commencer la prière à haute voix :
- Ô Exterre, divine déesse de la destruction, nous implorons ta présence en ce lieu. Accepte notre offrande, comme nous accepterons tes dons, si tu acceptes de nous en faire part…

Hormis un rat qui sortit de sa cachette pour détaler à toute vitesse de la pièce, rien ne se passa. Feinskyr, le plus anxieux du groupe, tremblant, rouvrit légèrement les yeux pour regarder si quelque chose était apparu dans le cercle… Rien !

Sans sourciller ni se décourager, le tigre continuer de répéter inlassablement la même prière, avec un petit temps d’arrêt entre chacune. A la neuvième, quelque chose se produisit.

Un petit vent chaud se mit à apparaître et à tournoyer au centre du cercle, faisant peu à peu pencher la statuette de tous les côtés. Le vent se transforma en une petite tornade, qui effraya même les plus robustes du groupe.
- Ne rompez pas le cercle !! Cria Eytez de toutes ses forces.

Ignorant la phrase prononcée, une voix féminine émergea du centre du cercle :
- J’ai entendu votre appel, ô prêcheurs mortels ! Et moi, Exterre, déesse de la destruction, incarnation même de ce que vous désirez au plus profond de votre être, répond à vos prières !...

- Et je viens à vous !! Prosternez-vous devant, moi, votre déesse !!

Tous étonnés devant le changement soudain de voix, le groupe leva la tête comme un seul homme. Le tourbillon avait cessé. A la place, une jeune fille humaine était apparue. Dix ans, à peine. Elle n’avait pas de jambes : celles-ci avaient été remplacées par une trainée de poussières grises lui donnant la capacité de pouvoir voler ! Sa peau blanche contrastait avec son gant noir qui réchauffait sa main gauche. Les mèches de ses courts cheveux orangés en bataille, avec une franche désordonnée lui arrivant au niveau de ses yeux, suivaient le mouvement de son flottement. Une tunique jaune dont les manches étaient retournées jusqu’aux épaules lui couvrait le corps. En guise de protection, une large épaulière bordée d’une épaisse fourrure marron était fixée sur son épaule gauche. Un bracelet en métal dont l’intérieur avait été rembourrée par le même type de fourrure que son épaulière protégeait son bras gauche. Enfin, une large cape d’un bleu ciel magnifique mais dont le bas avait visiblement été  arraché, ainsi qu’un épais tissu noir lui couvrant le bas du ventre jusqu’au nombril complétait sa tenue.
S’amusant à examiner la statuette sous toutes et en poussant toutes sortes d’exclamations joyeuses à son égard, la jeune déesse ne prêta nullement attention aux regards surpris et attristés de ses invocateurs. Lâchant les mains de ses compagnons, Eytez prit une profonde inspiration avant de prendre la parole :
- Excusez-moi, mais… qui êtes-vous ?...

Levant alors la tête, et surprise de la question, Exterre croisa son regard avec le jeune mortel. Les yeux de la déesse, qui étaient jusque-là d’un bleu ciel très pur, changèrent alors de couleur. En lieu et place de ses iris, Eytez y vit alors se former un amas d’étoiles tourbillonnantes, telle une galaxie perdue dans l’espace – si le tigre avait eu connaissance de cette terminologie.
La jeune fille posa alors la statuette devant elle, puis se rapprocha au niveau du visage de son invocateur, avant de prendre la parole :
- Eh bien, ne voulais-tu pas faire venir la déesse de la destruction en personne ? Je t’ai entendu de là-haut. Du coup, me voilà devant toi ! Exterre, incarnation vivante de la destruction !
Eytez ne sut si son étonnement fut plus grand à cause du discours ou de la pose fière mais presque ridicule que sa déesse venait d’accomplir devant lui…
- Mais vous… vous ne ressemblez pas du tout à la description faites dans les textes ancestraux !...
Tout le monde – y compris Exterre – se retourna vers Feinskyr, le loup qui n’arrêtait jamais de se plaindre, même devant les divinités.
- Ah, alors comme ça, vous êtes déçus ?! – la voix de la déesse, bien que toujours enfantine, avait à présent une tonalité différente. Elle avait une sorte d’écho qui la rendait plus… solennelle, plus… divine – Puisque c’est ainsi, vous allez goûter à ma colère, pauvres mortels !!

En dépit des excuses et des protestations des autres invocateurs, Exterre se mit à parler dans une langue inconnue, dont les mots étaient composés davantage de consonnes que de voyelles, tout en levant ses deux bras de manière symétrique jusqu’à hauteur de ses épaules. Durant cette action, ses mains, dont la paume était tournée vers le sol, s’ouvrir peu à peu, avant de se retourner pour faire apparaitre deux petits tourbillons jaunes en forme de spirale. Les galaxies de ses yeux brillaient de plus en plus, au point que ces derniers dégageaient à présent une fine couche de poussière jaune...

Eytez sut au fond de lui que c’était la fin. Plusieurs de ses compagnons l’avaient mis en garde de ne pas prendre cette histoire d’invocation à la légère. Que le jeu n’en valait pas forcément la chandelle. Mais il était trop tard. La terrible puissance de la déesse de la destruction allait s’abattre sur lui et les autres. Parce qu’ils n’avaient pas été respectueux. Fermant les yeux une dernière fois, il pria à qui voulait l’entendre de faire en sorte que sa mort ne fusse pas lente… A qui voulait l’entendre sauf Exterre !

                                                                  ***

De la petite cité, il ne restait plus grand-chose à présent. Les quelques survivants sortis des décombres avaient été rassemblés par les chevaliers de Swor, seule autorité encore en vie à des kilomètres aux alentours. Entre deux fouilles, ils purent ainsi augmenter le nombre des prières pour leur divinité, ce qui était toujours ça de gagné !
Exterre - Prologue
Et voici donc les premières pages des aventures d'Exterre ! Encore que "mésaventures" serait le terme plus juste.

Le prochain chapitre devrait être la mise en place des protagonistes principaux chez les divinités, tandis que le chapitre suivant concernera les mortels. Par la suite, chaque chapitre sera une petite histoire qui devrait se suffire à elle-même. Devrait. :p

Pour vous donner une idée du ton de l'oeuvre, il faut vous imaginer un mixte entre Slayers et Wakfu. Plus proche de Slayers que de Wakfu, d'ailleurs, mais cette fois-ci je change "vraiment" de registre pour quelques temps avec cette histoire... Alors, bien sûr, il y aura du sérieux de temps en temps, mais ça sera surtout vers la fin, quand on connaitra (moi compris ! ^^) mieux les personnages ! ;)

A bientôt !
H.
Loading...
La divine destruction by Headmoon
La divine destruction

Autrefois, il existait un deuxième continent peuplé par les humains sur Ataumia.
Mais un jour, ils se mirent tous à invoquer Exterre, déesse de la destruction. Peu habituée à recevoir autant de prières, la jeune divinité se laissa emportée par son élan et détruisit l'ensemble du continent, avant même d'avoir entendu la demande de ses habitants !
Furieuse, la déesse mère Ordeste punit sa jeune fille de sortie pour un millénaire.
Durant ce millier d'années, Ataumia eut la plus belle période de prospérité et de paix qu'elle n'en avait jamais connu !...
Mais à présent, la punition d'Exterre est officiellement levée... 



Et voici un petit aperçu de la puissance d'Exterre lorsqu'elle se lâche vraiment !
Vous l'aurez compris, il ne faut pas évoquer la déesse de la destruction à la légère... 

A bientôt !
H.

Exterre (c) Headmoon
Loading...
Déesse de la destruction, Exterre est la plus jeune des divinités du monde d'Ataumia. Car, « pour avoir à détruire quelque chose, encore fallait-il créer cette chose ! » comme la toujours Ordeste, mère de toutes les créations. Un jour, alors qu'Exterre a causé encore plus de dégâts que d'habitude, la jeune déesse est bannie du royaume des dieux pour vivre en tant que simple mortelle sur Ataumia...
Elle se retrouve alors embrigadée malgré elle dans l'escorte de Sadine, princesse du royaume d'Edmounel, chargée de se rendre à Ordesteland pour y épouser le futur empereur...


Mythologie d'Ataumia
Ordeste : déesse de la création
Il a bien fallu commencer quelque part. Autant que ce soit par la meilleure !
Lyten : dieu de la lumière, époux d'Ordeste
Pour voir ses futures créations, Ordeste a d'abord dû l'allumer.
Sparr : dieu de la chance
Est apparu en troisième, car Ordeste eu la chance d'avoir Lyten en deuxième.
Ataumia : déesse de la terre
Pour pouvoir créer des choses, encore faut-il pouvoir les poser quelque part...
Mone : déesse de la lune noire
Attristée de voir Ataumia toute seule, elle décida de lui donner une petite sœur...
Lise : déesse de la lune rouge
Et emportée par son élan, elle n'en créa non pas une, mais deux d'un coup !
Serioso : dieu de la gravité physique
Ordeste s'est rapidement rendu compte qu'il était nécessaire pour la suite des opérations...
Edo : dieu de la nature
Parce qu'une terre vide, c'est bien, mais une terre remplie, c'est mieux !
Béa : déesse de la surprise
En étant surprise de ses propres créations, Ordeste eu l'idée de la créer.
Haresse : déesse de la musique
Fatiguée de ses créations, Ordeste se mit à soupirer. Ainsi naquit les premières notes de musique.
Index : déesse du savoir
Ordeste se rendit compte alors qu'elle sut quelque chose d'important : créer donne soif !
Célesse : déesse de l'eau
Ordeste ne le répétera jamais assez : il faut toujours boire suffisamment ! Avec modération...
Spéra : déesse de l'espoir
Après avoir bien bu, Ordeste reprit espoir et repartit au combat pour ses créations !...
Sworen : dieu du combat
Ce qui ne devait être qu'une expression fut pris au sens littéral ! Ainsi naquit Sworen...
Onu : dieu de la paix
Pour tenter de calmer la soif de combat de Sworen, Ordeste décida de créer la paix...
Sérar : dieu de l'inutilité
Mais par peur de devoir dire à Onu qu'il ne servait en fait à rien, Ordeste préféra créer Sérar...
Golgoth : dieu de la recherche
Ordeste sentit alors qu'il était temps pour elle de chercher autre chose...
Finéa : déesse du résultat
Et à force de chercher, Ordeste la trouva !
Exterre : déesse de la destruction
Difficile à croire, mais la destruction vient bien à la base de la création, n'en déplaise à Exterre !

Le Royaume des Dieux : Aumia
Toutes ses divinités, ainsi que les autres et bien plus encore vivent sur Aumia. Le royaume se trouve dans une autre dimension qu'Ataumia, le monde des mortels. Pour de simples êtres vivants, il est difficile de se représenter Aumia, tant il est changeant selon la volonté d'Ordeste. Mais s'il fallait utiliser une métaphore, voyez Aumia comme une sorte de vaisseau spatial en forme d’œuf, faisant la taille d'une galaxie, avec à son sommet la demeure d'Ordeste et de Lyten.

En dehors des dieux, différentes créatures – Élues des Dieux – y résident également. L'immortalité et la montée dans le ciel leur a été accordé suite à leurs exploits sur Ataumia... Ils y travaillent en tant que serviteurs, ouvriers et autres scribes nécessaires au fonctionnement d'Aumia !

L'apparence des divinités
Chaque divinité est unique en son genre, mais quelques « règles » sont généralement respectées, lorsque l'envie leur prend :
- elles n'ont pas de jambes : une traînée de poussières sort du bas du ventre
- lorsqu'elles sont en colères, l'iris de leurs yeux prennent la forme d'une galaxie tournoyante
- plus elles ont des adeptes sur Ataumia, plus elles peuvent ressembler à des adultes
- elles peuvent apparaître physiquement sur Ataumia si elles sont invoquées correctement
- elles peuvent alors avoir des jambes, mais cela leur coûte une partie de l'énergie invoquée.


A suivre : Ataumia, un monde mortel !
Exterre
Bonjour et bonsoir à toutes et à toutes !
Voici un tout nouvel univers créé par mes petites mains, baptisée en l'honneur de son "héroïne" : Exterre ! 
Pour dissiper les quelques doutes qui subsisteraient encore chez certains, oui, il s'agit d'un univers humoristique ! - Avec bien entendu un peu de sérieux dedans mine de rien, mais pour vous donner une idée de l'ambiance, imaginez un mélange de Wakfu, de Slayers... et peut-être même un peu de Dragon Ball ! Venant de moi, qui sait ? ^^ 

Anciennement appelée "Diane", puis Exterre, notre divinité a connu sa première "apparition" ici : 
loup-de-feu.deviantart.com/art…
Avant de devenir peu à peu... Exterre !





Et puis depuis le temps que je voulais créer des persos pouvant rivaliser avec les vôtres, aussi, ça commence à prendre forme !... :p (Et sans que cela soit une fan fic de DBZ, notez bien ! ^^)  


A bientôt pour la suite ! :)
H.
Loading...
Test Sonore du 23 janvier 2016 by Headmoon
Test Sonore du 23 janvier 2016
www.youtube.com/watch?v=q_OU90…

Tout est dans le titre ! ;)

Un nouveau micro ne fait pas tout : l'environnement est important aussi, ainsi que le mixage du son par la suite ! L'extrait ne dure pas longtemps, mais pour la suite, cela peut s'avérer crucial !
Du coup, n'hésitez pas à me donner votre avis ! ;)

A bientôt !
H.
Loading...

AdCast - Ads from the Community

×

Friends

Comments


Add a Comment:
 
:iconalex-the-black-cat:
Alex-the-Black-Cat Featured By Owner Dec 31, 2015
Bonne année, bonne santé !
Reply
:iconheadmoon:
Headmoon Featured By Owner Jan 3, 2016  Hobbyist Writer
Merci, bonne année et bonne santé à toi aussi ! :)
Reply
:iconalex-the-black-cat:
Alex-the-Black-Cat Featured By Owner Dec 25, 2015
Joyeux Noël !
Reply
:iconheadmoon:
Headmoon Featured By Owner Jan 3, 2016  Hobbyist Writer
Merci, joyeux Noël à toi aussi ! :)
Reply
:iconroyal-flan:
Royal-Flan Featured By Owner Nov 3, 2015  Student Digital Artist
Joyeux anniversaire un ptit peu en retard :hug:
Reply
:iconheadmoon:
Headmoon Featured By Owner Nov 4, 2015  Hobbyist Writer
Merci ! :)
Reply
:icondawnknights:
DawnKnights Featured By Owner Nov 2, 2015  Hobbyist Traditional Artist
Bon anniversaire !!! :party:
Reply
:iconheadmoon:
Headmoon Featured By Owner Nov 4, 2015  Hobbyist Writer
Merci ! :)
Reply
:icondawnknights:
DawnKnights Featured By Owner Nov 5, 2015  Hobbyist Traditional Artist
De rien ! ^^7
Reply
:iconalex-the-black-cat:
Alex-the-Black-Cat Featured By Owner Nov 2, 2015
Joyeux anniversaire !
Reply
Add a Comment: